Saga de l’été « Je gère mon stress » épisode 3

Dans les épisodes précédents de la Saga de l’été « Je gère mon stress », nous avons découvert que lorsque le stress devient chronique apparaissent les premiers symptômes : irritabilité, puis insomnie, maux de tête, difficulté à se concentrer, troubles de la mémoire, et nous avons détaillé les symptômes du stress, qu’ils soient somatiques, physiologiques, émotionnels, comportementaux ou intellectuels.

Comme promis dans l’épisode 2, voici maintenant quelques pistes d’actions que vous pouvez mettre en place facilement pour mieux gérer votre stress au quotidien.

Apaisez votre mental

MéditationTrouvez un endroit reculé, calme et apaisant. Détendez-vous, relâchez chaque muscle de votre corps, fermez les yeux. Prenez de longues inspirations et expirations par le nez et imaginez qu’à chaque inspiration vous faites entrer une énergie apaisante dans votre corps et qu’à chaque expiration se délient les tensions. Restez éveillé et « regardez passer » les pensées qui vous viennent à l’esprit, sans vous y accrocher. Faites ceci pendant 5 minutes puis augmentez le temps. Cette pratique est une forme de méditation. Dans cet état votre cerveau émet des ondes Alpha qui contribuent notamment au renforcement cérébral, à une plus grande clarté d’esprit et de concentration, à une facilité à s’endormir, au ralentissement du processus de vieillissement, à l’amélioration des capacités du corps à se soigner seul, à la créativité, à la performance sportive, à la performance professionnelle….. De nombreuses études scientifiques ont démontré les bienfaits de cette pratique sur l’individu dans toutes ses composantes.

Pratiquez la visualisation positive

Lorsque l’on s’intéresse à la gestion du stress, on réalise rapidement l’impact de l’esprit sur le corps. Une technique d’autosuggestion de Programmation Neuro Linguistique (PNL) très puissante, la visualisation positive, permet d’avoir une influence sur toutes les composantes de l’individu que se soit ses pensées, ses émotions ou sa dimension corporelle.  En effet, pour le cerveau il n’y a pas de différence significative entre visualiser un concept dans la réalité et visualiser par l’esprit. C’est ce qui explique le pouvoir de la visualisation dans le domaine du sport et la puissance des éléments visuels dans la compréhension de nouveaux concepts et modèles d’apprentissage.

Les idées positives génèrent des émotions positives et par opposition au stress, exercent des influences positives sur le corps. Visualiser un futur serein permet d’atteindre ses objectifs plus facilement mais aussi de traverser les périodes difficiles plus facilement. Le docteur Thierry Janssen dans son livre « la solution intérieure » cite de nombreuses études et expériences de traitements médicaux lourds rendus plus supportables pour les patients grâce à la visualisation positive.

Soyez conscient de ce qu’il se passe vraiment

“La carte n’est pas le territoire.” comme le dit Alfred Korzybski, notre réalité intérieure n’est pas la réalité extérieure. Il est donc important de vérifier si la situation extérieure (la réalité extérieure) qui peut nous sembler stressante l’est vraiment ou si c’est notre perception de cette situation qui génère un stress chez nous (la réalité intérieure, dans ce cas déformée par l’émotion).

Un état de stress s’explique souvent par des pensées qui ne sont pas en phase avec la réalité. « Mon chef ne m’a pas salué ce matin, il n’a pas dû apprécier mon dernier rapport d’activité. » (alors que le chef est préoccupé par une très mauvaise nouvelle). Cela peut aller jusqu’à déclencher une impasse, un conflit interne. « Je ne devrais pas me mettre dans un état pareil ! ».

N’êtes-vous pas en train de regarder uniquement ce qu’il se passe devant vous sans considérer la situation dans sa globalité ? Changer son angle de vue par rapport à une situation permet souvent de sortir de l’impasse, de rentrer dans une logique dynamique : formuler un objectif, définir un plan et agir vers son atteinte.

Faites de votre dialogue interne votre allié

Vous portez des jugements sur la situation et sur vous-même qui se manifestent au travers de votre dialogue interne : “Je n’y arriverai jamais”, “J’ai trop peur de rater cette présentation.”, “Je sais que je les ai mis en colère.”… Ces phrases ne vous aident pas et contribuent à la visualisation négative génératrice de stress.

« Challengez » chacune des affirmations négatives de votre dialogue interne et vérifiez sa véracité. N’êtes-vous pas en train d’exagérer, de généraliser, de distordre la réalité ?

Voyagez dans le temps !

Faites l’expérience de votre ligne du temps pour modifier la façon dont vous envisagez l’évènement stressant.

Le stress génère de l’anxiété qui est un sentiment négatif au sujet d’un évènement futur. Vous pouvez utiliser la ligne du temps pour supprimer l’anxiété en vous projetant dans votre futur, au-delà de la conclusion de l’évènement qui génère  cette anxiété chez vous. Utilisez la méthodologie expliquée dans l’article « Voyagez dans le temps et développez votre leadership » pour tracer votre ligne du temps.

Imaginez ce que vous verrez, entendrez et sentirez lorsque cet évènement se sera conclu par un succès. Puis en voyageant plus loin sur cette ligne du temps, vous verrez que l’anxiété qui y était associée n’existe plus.

  • Installez vous dans un endroit calme et spacieux, relaxez-vous.
  • Flottez dessus de l’axe futur de votre ligne du temps.
  • Avancez jusqu’à l’évènement générant l’anxiété.
  • Demandez-vous quelles sont les choses à apprendre ou à développer chez vouspour que cette anxiété disparaisse facilement et rapidement ?
  • Lorsque vous avez la réponse, poursuivez dans votre futur jusqu’au jalon temporel des 15 minutes après le succès de votre expérience future.
  • Retournez-vous et regardez à nouveau l’évènement en remarquant que vous êtes calme et que l’anxiété a disparu.
  • Revenez dans le présent.
  • Faites le test de retourner dans le futur et confirmez que l’anxiété n’est plus là.

Occupez-vous de votre corps

A notre époque le sédentarisme est de mise et il est fréquent que le corps soit laissé de côté. Or, si l’esprit agit sur le corps, le corps agit sur l’esprit et être en forme réduit le stress.

Mettez en place des petites actions pour répondre aux besoins de votre corps :

  • respirez en étant conscient de votre respiration le plus amplement et souvent possible
  • adoptez une alimentation saine, stimulante et équilibrée
  • reposez-vous quand vous vous sentez fatigué
  • pratiquez régulièrement une activité relaxante (Yoga, Tai Chi, bain chaud, massage….)
  • ayez une activité sportive qui vous plait et vous défoule
  • profitez des caresses de vos proches

Considérez le stress comme une réponse positive

Comme nous l’indique Kelly MacGonigal à TED, la manière dont nous considérons le stress influence positivement son impact. Découvrez son talk !

 

Ce troisième épisode est le dernier de la saga de cet été. J’espère vous avoir donné des clés pour aborder la rentrée en toute sérénité !

Vous voulez apprendre à mieux gérer votre stress au quotidien ? Je vous accompagne…

Caroline Carlicchi – Coach de Vie Certifié – 06 95 19 95 32 (Versailles – 78 – Yvelines – France)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Corine Allart dit :

    La lecture de ces 3 épisodes apporte calme et sérénité et recentre dans le ici et maintenanti.Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *