Comment booster sa réflexion au travail ?

Une étude conduite par un groupe de neuroscientifiques américains a mis en évidence que seulement 10% des 6000 personnes interrogées estimait que leur meilleure capacité de réflexion prenait place au travail. Or c’est généralement sur le lieu de travail que nous souhaitons le plus avoir accès à notre capacité de réflexion et ainsi être plus efficace !

Comment est-ce donc possible que nous ne puissions pas, pour la grande majorité d’entre nous, avoir accès à cette qualité de réflexion au travail ? … Parce que ça ne marche pas comme ça ! Ce n’est pas en se posant devant la feuille blanche et se concentrant très fort que les révélations, les « insights« , la réflexion créative entre en scène.

Réflexion au travailUn chercheur en Neuroscience de UCLA, David Creswell, a d’ailleurs étudié des groupes de personnes devant prendre une décision complexe. Dans son étude, la décision impliquait 12 informations à prendre en compte, soit bien plus que les 3 ou 4 informations que notre cortex préfrontal peut combiner au même moment ! Chaque groupe testé était face à des options présentant autant de critères positifs que négatifs et devait choisir la « meilleure ».

Dans cette expérience, un groupe devait faire un choix immédiatement, un autre devait résoudre le problème par la réflexion consciente et le troisième était engagé dans la réalisation d’une tâche totalement différente après avoir pris connaissance du problème. Quel groupe selon vous a eu la meilleure performance en terme de prise de décision ? Celui qui n’a pas réfléchi consciemment au problème mais à fait autre chose pendant quelques courtes minutes !

Léonard de Vinci avait déjà identifié ce que les études neuroscientifiques nous confirment aujourd’hui lorsqu’il disait : « Sachez vous éloigner car, lorsque vous reviendrez à votre travail, votre jugement sera plus sûr. ».

Ainsi, lorsque l’on veut prendre une décision complexe, il est important de ne pas se plonger dedans immédiatement mais de s’autoriser une courte distraction, se retirer du sujet pour quelques minutes et y revenir avec une nouvelle perspective. Cette façon de faire, qui pourra paraitre à certain contrintuitive, permet de prendre en compte les limitations de notre cerveau.

Vous souhaitez plus de performance dans votre travail ? Je vous accompagne…

Caroline Carlicchi – Coach Certifié – 06 95 19 95 32 (Versailles – France)

Abonnez-vous à la Newsletter de Coaching Go !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. FOLLIARD dit :

    Merci pour cette information scientifique très intéressante qui confirme bien que la prise de recul est efficace pour laisser venir sa créativité et prendre la meilleure décision.
    Isabelle Folliard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *