Tenir ses bonnes résolutions

Bonne année à tous ! Je vous souhaite beaucoup de réussite et de plaisir dans la réalisation de vos projets !

Cette période est traditionnellement l’occasion d’exprimer nos désirs de changement sous forme de bonnes résolutions. Et souvent ces bonnes résolutions finissent au placard dès la fin Janvier avec à la prime un abonnement au club de gym où l’on ira plus, un sentiment de culpabilité et l’estime de soi dans les chaussettes…

Je vous offre ci-après quelques idées pour que transformer vos désirs de changement en réalité.

 Bonnes résolutionsComment connaitre votre vrai désir de changement ?

Par les bonnes résolutions, nous prenons acte d’une situation insatisfaisante et d’un changement que nous souhaitons mener. Ce n’est pas quelque chose que vous trouverez lors de la soirée du réveillon, entre la poire et le dessert… Comment être sûr de ce que l’on veut vraiment ? Je vous invite pour cela à vous offrir un premier cadeau : faire une pause, prendre un moment pour vous, sortir juste une heure seul, vous promener, marcher, vous détendre. Puis posez-vous la question : « Qu’est-ce que je veux vraiment pour cette année ? » A votre retour, notez vos idées de bonnes résolutions. Pour cette année, commencez par en choisir une. Quelle est votre priorité ? Qu’est-ce qui aura le plus d’impact positif dans votre vie ?

Il est également important que vous fassiez le point sur les impacts que cette nouvelle situation que vous souhaitez atteindre sur d’autres aspects de votre vie. Quels seront les deuils à faire ? Quels seront les changements sur votre environnement ?

Par exemple : Si vous souhaitez changer de situation professionnelle et pourquoi pas vous reconvertir, quels seront les impacts sur votre vie familiale, amicale, émotionnelle ? Êtes-vous OK avec ça ? Vos proches vous accompagneront-ils ?


Comment bien formuler sa bonne résolution ?

La bonne résolution est un objectif. Tout comme un objectif, veillez à sa formulation de sorte à mettre dès le départ toutes les chances de la tenir de votre côté.

En formulation positive

Formulez ce que vous voulez obtenir et non ce que vous voulez arrêter ou perdre (car cette dernière formulation vous renvoie à votre problème et non votre objectif).
Par exemple :
« Je dois perdre 5 Kg. » peut devenir « Je veux avoir la ligne que j’avais avant la naissance de mon dernier enfant. »
« Je veux arrêter de fumer. » peut devenir  » Je veux faire un jogging par semaine en me sentant bien. »

A votre initiative
C’est bien vous qui le voulez ? Pas votre associé, votre mari ou votre femme, votre mère, la société … ?
Par exemple :
Si vous pensez « Je dois perdre 5 Kg. » d’où vient l’obligation exprimée par le « je dois » ? Est-ce votre vrai désir ? Posez vous la question de ce que vous voulez atteindre pour vous. Est-ce « Je veux me sentir bien dans mon corps. » ? La bonne résolution se prend pour soi.

Sous votre contrôle
Est-ce que le résultat dépend seulement de vous ?
Les objectifs du genre « Rendre mes enfants heureux et faire qu’ils aient du succès. » ne marchent pas.
Les seuls objectifs sur lesquels vous pouvez avoir le contrôle sont ceux qui portent sur la personne que vous voulez être et non sur comment vous souhaitez que les autres soient.
Cet objectif peut devenir « Être sûr d’être un parent qui peut accompagner mes enfants émotionnellement et pratiquement. ».

Accompagné des indicateurs qui prouveront son atteinte
Comment saurez-vous que vous aurez tenue votre bonne résolution ? Qu’est-ce que vous verrez, entendrez, sentirez lorsque vous l’aurez atteinte ? Cette question est très importante et vous permet de clarifier
des résolutions ou des résultats attendus trop vagues. Formulez un ou plusieurs indicateurs qui vous permettront de suivre vos avancées et savoir lorsque vous aurez atteint l’objectif.Si l’on revient à l’exemple « Je veux avoir la ligne que j’avais avant la naissance de mon dernier enfant. », l’indicateur peut être le tour de taille ou un pantalon datant de cette période dans lequel rentrer…

Et de la récompense que vous vous offrirez lors de son atteinte
Comment allez-vous célébrer l’atteinte de votre bonne résolution ? Avoir une récompense en tête est fondamental pour votre motivation et pour tenir à l’écart vos mécanismes d‘auto-sabotage comme, entre autre, la procrastination. En effet, l’individu a naturellement tendance à favoriser la réalisation des activités pour lesquelles il sait qu’il obtiendra une récompense.

 

Agir, Partager et Piloter

Un suivi régulier et de l’action

Faites à nouveau le point avec vous-même chaque semaine et noter votre progression avec votre ou vos indicateurs. Félicitez vous, donnez vous des signes de reconnaissance positifs à vous même. Si vous sentez que votre motivation est en baisse, concentrez-vous sur votre récompense. Célébrez vos avancées, notez ce que vous pouvez faire différemment, prenez de nouvelles actions.

Un soutien extérieur

Faites part de vos bonnes résolutions à votre entourage, proches, parents ou collègues. Ils vous encourageront dans le processus de changement et le fait d’avoir partagé votre objectif avec eux vous rendra plus impliqué.

Appuyez vous sur le support de professionnels spécialistes du domaine ou vous souhaitez changer (professeurs de gym, nutritionnistes, psychologues, consultants, coachs…).

 

Maintenant que vous avez pris l’habitude de faire des points réguliers avec vous-même, pourquoi ne pas continuer ? Formulez vos objectifs de développement et œuvrez à leur résolution tout au long de l’année !

Je vous invite également à lire mon ebook “Neurosciences et PNL : Les fondamentaux pour atteindre ses objectifs”.

——

Vous voulez tenir vos bonnes résolutions ? Je vous accompagne…
Caroline Carlicchi – Coach de Vie Certifié – 06 95 19 95 32 (Versailles – France)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pierre dit :

    Merci Caroline pour tes apports. Je suis moi-même coach (en Belgique) et j’apprécie ta capacité à expliquer des outils fondamentaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *