Minimiser le choc culturel pour profiter de votre expatriation !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. djebari abdelkarim dit :

    oui, on peut comparaître ce cycle à un cycle de deuil , plus au moins différent sur le plan des objectifs , le premier défini et l’autre peut être non défini) Merci

  2. Phase 3: « Apprendre la langue locale est un avantage certain dans la compréhension de la culture locale. »
    J’approuve totalement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *