10 conseils pour concilier vie professionnelle et vie privée

Trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est devenu le challenge d’une majeure partie des actifs.
Beaucoup se sentent débordés, trouvent de plus en plus compliqué de gérer les demandes relatives au monde professionnel ou ont du mal à déconnecter une fois sortis du bureau, et ceci pour une durée de vie active qui s’allonge…
La pression professionnelle liée à la recherche de gains de productivité est aujourd’hui accrue et renforcée par le stress des vagues de licenciements auxquelles assistent les salariés.
Ainsi consacrer plus d’heures à son travail devient un mécanisme de survie dans le monde professionnel. Lequel est renforcé par les moyens de communications, portables dont la plupart des actifs sont dotés (téléphone et ordinateur portable, accès aux mails professionnels…), qui rendent la limite entre vie professionnelle et privée encore plus perméable.
Mais quand le temps consacré à la vie privée, familiale et aux loisirs se réduit, l’enthousiasme et le bonheur diminuent petit à petit et ce parfois jusqu’au burn-out

Même s’il est difficile de contrôler totalement les heures passées sur le lieu de travail, il est important de garder en tête vos priorités, de connaître ces choses qui apportent le plus de positif dans votre vie.

Voici 10 idées pouvant vous aider à aborder la rentrée de sorte à apporter plus d’équilibre et d’harmonie entre votre vie privée et professionnelle…

1. Vous pouvez faire le point sur votre relation au travail
Vous consacrez quasiment tout votre temps à votre travail ? Si cela est ponctuel car vous souhaitez obtenir une promotion ou parce que vous gérez un pic d’activité, votre équilibre de vie n’est pas en danger. Par contre, si cette situation est chronique, cela peut avoir des contreparties négatives sur votre vie privée et votre santé.
Soyez honnête avec vous-même, votre carrière est elle votre unique objectif de vie?
Prenez quelques minutes pour évaluer les contreparties négatives éventuelles :

  • Fatigue : A court et moyen terme elle a des implications sur la qualité de votre travail, de vos relations professionnelles et votre productivité ce qui peut conduire à nuire à votre réputation professionnelle.
  • Manque de temps de qualité avec vos proches : Ne plus consacrer de temps à vos proches peut dégrader la relation. De plus, si la charge de travail vous rend stressé, le temps consacré à ceux-ci peut ne pas être de qualité et ainsi, non seulement vous dégradez la relation, mais vous êtes insatisfait. C’est petit à petit toute votre vie privée qui se dégrade.
  • Plus de pression professionnelle : Si vous semblez supporter la pression professionnelle et répondez par des heures supplémentaires, il est fort probable que vous vous verrez confier encore plus de responsabilités, ce qui est positif dans l’absolu, mais est-ce ce que vous ce que voulez vraiment ? Êtes vous prêt à les assumer ?

2. Vous pouvez établir un diagramme d’activité
Évaluez le nombre d’heures dans la semaine que vous dédiez :

  • à votre travail
  • aux trajets
  • à vos loisirs
  • à vos activités ménagères
  • à votre vie familiale
  • à vos amis,…

 

Cette liste est à détailler selon les activités de votre vie aujourd’hui.

Tracez un diagramme correspondant à votre situation actuelle :

Puis identifiez les activités que vous souhaitez développer ou réduire et tracez le diagramme correspondant à votre objectif :

Maintenant que vous avez votre diagramme objectif lancez vous dans la construction de votre “plan d’actions équilibre” en vous appuyant si besoin sur les conseils des paragraphes suivants.
Ne vous accablez pas avec des plans d’actions trop ambitieux, la clé du succès réside dans les petites étapes de progrès réalistes. Commencez par exemple par quitter le travail plus tôt une fois par semaine pour aller faire du sport. Une fois que vous avez pris vos marques, développez un autre point.

3. Vous pouvez faire le tri dans vos activités au travail
Laissez tomber une fois pour toutes ces activités qui vous sapent le moral et détruisent votre énergie !
Est-ce vraiment satisfaisant pour vous de passer autant de temps à écouter les potins de la machine à café?
Consacrez votre temps aux activités qui vous permettent de vous développer ou de développer votre carrière. Faites, le tri et débarrassez vous de celles qui vous rendent moins efficace.
Si vous êtes manager, évaluez votre capacité à la délégation : faites le point sur les tâches que vous réalisez et posez-vous la question de votre valeur ajoutée. Certaines tâches peuvent fréquemment être déléguées voire parfois automatisées ou abandonnées.

4. Vous pouvez étudier comment réduire vos temps de trajet
Des trajets de plus de 45 minutes sont source de stress, de troubles du sommeil et de fatigue. Ils influent à moyen terme sur votre productivité et votre humeur, et à long terme votre forme et votre santé.
Étudiez avec votre responsable les possibilités de télé-travail, d’aménagement des horaires de sorte à limiter les trajets en période de pointe, de mener les réunions à distance via audio ou visio conférence…

5. Vous pouvez laisser votre travail au travail
Éteignez votre portable professionnel lorsque vous quittez le travail et que vous n’avez pas d’ astreintes. De même, laissez votre ordinateur dans votre mallette lorsque vous arrivez a la maison.
Vos interlocuteurs professionnels connaîtront rapidement les nouvelles heures auxquelles vous joindre et la qualité de votre travail ne sera pas remise en question.

6. Vous  pouvez gérer différemment vos tâches ménagères
Profitez en pour revoir le temps que vous dédiez aux activités ménagères. Pouvez-vous commander sur internet, faire vos courses une seule fois par semaine, faire vos démarches administratives sur le net, prendre une personne pour le repassage, le ménage,… ?
Le temps pour vous que vous gagnez sur vos activités ménagères peut vraiment valoir l’investissement.

7. Vous pouvez prévoir du temps pour vous
Lorsque vous planifiez votre semaine, prévoyez du temps pour vous, pour vos loisirs et avec vos proches.
Réserver ces créneaux sur votre agenda vous permettra de vous auto-motiver pour gérer au mieux votre temps au travail et de ne pas rater ces moments importants pour votre équilibre.
De même durant le week-end n’hésitez pas à planifier une sorte de routine avec une ou plusieurs activités que vous aimez (faire du sport avec un ami, visiter un lieu culturel, cuisiner et partager un bon repas en famille, aller faire une promenade à la campagne avec les amis, la famille…).
Mais, là aussi, la clé du succès dans la mise en place de modes de fonctionnement pérennes, réside dans de petites étapes réalistes. Ne prévoyez pas trop de changements dés la première semaine !

8. Vous pouvez vous bouger
Pratiquer une activité physique régulière accroît votre niveau d’énergie, d’estime de vous-même, de motivation et facilite votre concentration.
Selon les présupposés de la PNL « Le corps et l’esprit font partie d’un même système cybernétique ». Veillez donc à ne pas laisser votre corps de côté.

9. Vous pouvez vous relaxer
Quelles sont les activités qui vous relaxent au quotidien ? Écouter de la musique, lire un magazine, un journal, prendre un bain, manger équilibré, se faire masser…
Prévoyez du temps pour faire ces petites choses qui changent votre état d’esprit et votre humeur et prenez soin de vous au quotidien.

10. Vous pouvez dire non
Que ce soit un collègue vous demandant de réaliser une tâche pour lui, ou l’ instituteur recherchant un parent pour aider à organiser la kermesse, si vous ne voulez pas le faire : dites simplement “non”.
Consultez mon post sur “Apprendre à dire non… et savoir dire oui”.

Vous voulez plus d’équilibre dans votre vie ? Je vous accompagne…
Caroline Carlicchi – Coach Certifié – 06 95 19 95 32 (Versailles – France)

  1. abdelkarim djebari

    Merci, c très juste j’essaierai d’appliquer ces techniques

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>